Liste

La chapelle Notre-Dame-de-Lourdes-et-Sainte-Gotte

Bérismenil

Chapelle datant de 1882

Notre Dame de Lourdes écrit en plus petit après les apparitions de la vierge à Lourdes, en 1858. Cette chapelle dédiée initialement à Sainte Gotte est plus ancienne. Elle a été bâtie à la limite des paroisses de Bérismenil et de Nadrin (actuellement Commune de La Roche et de Houffalize), juste au départ de la vallée qui descend vers l’Ourthe. Depuis les déboisements intensifs de ce début du 21ème siècle on peut la situer visuellement en droite ligne entre le Site Celtique du Cheslé et les tombelles pré gauloises qui surmontent la colline à l’arrière de la route. Y aurait-il une relation avec cette époque lointaine ? (village celte et tombeau d’un homme estimé au Soleil Levant pour attirer sa protection). Quoi qu’il en soit, chaque 15 août, le jour de l’Assomption de la Vierge, une procession aux flambeaux part de l’église du village (Bérismenil) pour célébrer la messe du soir dans cette minuscule chapelle. La dévotion envers Sainte Gotte a des origines mystérieuses bien plus lointaines. En 1999, me rendant à Nadrin, je vis, assis sur le banc adossé à la chapelle, notre vieil ami Sylvain Colla gardien des lieux. Je garai ma voiture dans l’accotement et vins m’asseoir près de lui. Soucieux de la situation agricole du moment il m’expliqua l’avenir incertain qui attendait nos jeunes agriculteurs. Une voiture nous voyant en discussion près de la chapelle s’arrêta et la conductrice vint vers nous. « Messieurs, pourriez-vous me renseigner ? Mon mari souffre atrocement de la goutte. On m’a dit que pour obtenir la guérison, il fallait se rendre à pieds à la chapelle. Est-ce à partir du village ? Interdits nous avions interrompu notre discussion et mon voisin plus habitué des lieux lui répondit : « Madame, c’est l’intention qui compte ». Je fus surpris par la spontanéité et l’empathie de sa réponse. On associait donc Sainte Gotte à cette maladie « La goutte » ou la « gotte » en wallon. Dans un but touristique, j’essayais de trouver un Saint dont le nom correspondait à Gotte. On me remit : Godelieve une sainte des environs de Tournai. Voici un aperçu de sa vie : Sainte Godelieve de Ghistelles. Martyre à Christelle (Gistel en flamand) (1070) Son histoire, princesse gauloise, naquit à Sainte-Omer en Artois (1049). A dix-huit ans, elle épousa Bertholf, un seigneur franc, de Ghistelle. Le jeune ménage avait tout pour être heureux : elle était aimable, jolie et douce. Et lui, follement amoureux, abandonnait à son contact ses meurs barbares, ce qui déplut à la mère. Celle-ci entama une campagne de dénigrement, inventant les pires médisances, les pires scandales pour déshonorer la pauvre jeune mariée. Profitant d’une absence de Bertholf, la mère de nouveau au pouvoir, fit jeter sa bru en prison où elle mourut de faim dans l’oubli en juillet 1070. Rentré de campagne le jeune seigneur comprit alors l’état d’abandon auquel il avait laissé sa tendre compagne. Il pleura amèrement sa disparition et s’évertua sa vie durant à réparer par des bienfaits sa négligence envers son épouse bien-aimée. Godelieve est fêtée dans le diocèse d’Arras le 6 juillet, à Wierre-Effroy et aussi en Belgique (diocèse de Tournai-Noyon, à l’époque). Sainte Gotte invoquée pour les Rhumatismes. Sainte Gotte, Sainte Godelieve : Une sainte invoquée pour l’entente de couples.

moteur de recherche Caravelis - informations touristiques SITA