Liste

Le village de Rendeux

Rendeux

Rendeux-Bas, Rendeux-Haut et Hodister forment une commune au caractère typiquement ardennais. Ces villages étalent sur les coteaux et le long de l'Ourthe leurs belles maisons de moellons bruns dont les pans de bois couvrent les pignons. Sur les promontoires s'égrènent des petits villages tels Chéoux, Waharday, Hamoul, Nohaipré dont les principaux atouts sont la nature et la ruralité. A Ronzon, le vieux château entouré d'une muraille épaisse occupe une place centrale tandis que le château de Rendeux et son parc viennent d'être remarquablement aménagés pour devenir un établissement hôtelier. Le vieux moulin de Bardonwez, tout proche de l'arboretum Lenoir, accueille régulièrement des expositions intéressantes.

Autrefois seigneuries distinctes, vouées l'une à Saint-Lambert et l'autre à Sainte-Marie, Rendeux Bas et Haut forment depuis 1911 une commune unique au caractère ardennais bien typé. Ici, la Famenne cède le pas à l'Ardenne et le calcaire gris au moellon brun de grès ferrugineux.Etymologie et histoire:Reneux Haut ou Rendeux Saint-Lambert constituait, avec Bardonwez et une partie du village de Chéoux, une seigneurie avec Haute Cour de Justice, seigneurie qui faisait partie de la Principauté de Liège. De 1167 à 1762, les de Cassal en furent les propriétaires, suivis par le comte d'Harscamp et les Orban de Xivry.Rendeux Bas ou Rendeux Sainte-Marie, seigneurie moins importante, avait une Cour Basse de Justice dont dépendaient Hamoul, Nohaipré, Waharday et l'autre partie du village de Chéoux, faisait partie du fief du Comté de La Roche et était placé sous la juridiction de la Haute Cour de Justice de Hampteau. Au 15ème siècle, les seigneurs en furent les de Mont, ensuite les de Samré et les de Monin.Rendeux a vu naître en 1893 l'écrivain Arsène Soreil, lauréat de divers prix littéraires, et surtout connu chez nous pour son livre "Dure Ardenne". Professeur émérite de l'Université de Liège, il est mort en 1989.

Patrimoine architectural:Rendeux Bas:Le village est principalement implanté le long de la route Hotton-La Roche et le long de l'Ourthe.L'église Sainte-Marie est entourée du cimetière et précédée d'une petite place plantée de platanes. C'est un édifice de style classique contruite en 1785 en grès calcaire. On peut y voir un autel polychrome à retable et un tabernacle-expositoire du 17ème siècle, une chaire en bois du 18ème, et des bancs à joues en fonte du 19ème siècle. Le chemin de croix (19ème siècle) est fait de lithographies signées Villain. On y voit aussi la dalle funéraire de Jean d'Epstein (1714).A côté se trouve la chapelle Saint-Roch, petit édifice hexagonal du 19ème siècle, en grès et calcaire chaulés.Le château-ferme fut construit au 17ème siècle par les de Damré puis restauré au 18ème siècle par les de Monin. Il était alors le siège d'un fief dépendant de La Roche. Autrefois protégé de douves, il conserve un caractère particulier avec sa tour carrée (début du 17ème siècle) et ses murs de moellons de grès ferrugineux et briques.On peut aussi admirer dans le village quelques maisons et fermes en colombage ou en grès du 19ème siècle.Le village s'est étendu derrière l'église jusqu'à l'Ourthe par la construction de chalets et villages de vacances.Rendeux Haut:Le village est situé non loin de l'Ourthe, dans la vallée encaissée d'un de ses afluents.L'église Saint-Lambert, entourée du cimetière, est un édifice néo-gothique en grès schisteux et pierre bleue datant de 1889. On peut y voir quelques statues du 18ème siècle et un lutrin en bois du 19ème siècle.Le château, au milieu d'un grand parc partiellement entouré de murs, possède, aux entrées, des piliers à terminaison pyramidale. C'est une grande bâtisse en moellons de grès et calcaire des 19ème et 20ème siècles, ayant englobé un manoir classique datant probablement du milieu du 18ème siècle.La chapelle Saint-Roch est un petit oratoire en moellons de grès datant du 19ème siècle et dont la toiture est surmontée d'une croix en fer forgé.On peut voir dans le village de nombreuses maisons ou fermes en moellons de grès (et calcaire, parfois) et pierre bleue du 19ème siècle.Le Moulin de Bardonwez: Bardonwez se situe au-delà de l'Ourthe, face à Rendeux Haut. Il semble que le moulin de Bardonwez ait toujours fait partie de la seigneurie de Rendeux Saint-Lambert.Au début du 20ème siècle, Bardonwez n'était relié à Rendeux que par un petit pont de bois qui ne résistait pas aux crues de la rivière. Il fut remplacé par un pont en béton en 1935, lequel fut démoli pendant la guerre puis reconstruit. Les anciens bâtiments du moulin ont été récemment restaurés par la Région Wallonne.Patrimoine naturel:L'arboretum Lenoir: situé près de Bardonwez, ce domaine faisait autrefois partie du "Bois du Pays". C'est en 1937 que Monsieur Robert Lenoir acheta le "Moulin de Bardonwez", vaste propriété comprenant des bâtiments construits en 1918, un moulin, une maison et ses dépendances, ainsi qu'une soixantaine d'hectares dont l'essentiel du bois d'Arlogne et une partie du bois Del Côre. Très vite passionné de dendrologie, Mr Lenoir y installa ses premières collections pendant l'hiver 1942-43. Celles-ci furent largement développées entre 1951 et 1958 avec l'introduction de plus de 800 espèces et variétés horticoles différentes. Ces arbres provenaient principalement des U.S.A. et de l'Extême-Orient (Japon et Chine). Après le décès de Mr Lenoir en 1989, la Région Wallonne a acquis le domaine et l'ensemble des collections. Depuis, il est baptisé "Arboretum Robert Lenoir".L'Arboretum se présente comme un grand fer à cheval qui entoure les bois communaux appartenant à la commune de Rendeux et comporte 4 parties distinctes: les îlots de l'Ourthe, le vallon d'Arlogne, le coteau du Wanny et le lieu dit "Dessous le Gros Chêne". Vous y découvrirez 80 espèces d'érables, autant de sorbiers, 20 espèces et 7 variétés de fusains d'Europe et environ 30 espèces d'épicéas. Les îles sont également plantées de rhododendrons et d'azalées. Ouvert tous les jours du lever au coucher du soleil.Source: Guide Touristique vert du Pays d'Ourthe & Aisne.

moteur de recherche Caravelis - informations touristiques SITA